Print

Le groupe de travail «Transcendance et combinatoire» a débuté en janvier 2018. Il bénéficie du soutien de la bourse ERC COMBINEPIC.

Organisateurs : Alin BostanLucia Di Vizio et Kilian Raschel 

Lieu et horaires : Le groupe de travail se déroule en mode hybride depuis l'IHP. Il a lieu un ou deux vendredis par mois, entre 15h et 17h sauf mention contraire. 

Pour revoir quelques exposés : c'est par ici... ou sur cette page 

POUR RECEVOIR LES ANNONCES :

Les annonces des exposés ci-dessous sont diffusés sur la liste  la liste News du GDR EFI : pour s'inscrire (ou se désinscrire) suivre ce lien. Il existe aussi un canal Telegram (https://t.me/gdrefi) et un agenda Google "GDR EFI" (url de l'agendalien ical).

Programme 2021-2022

  1. 21/01/22, On line
    • Orateur : Matthieu Dussaule (Université d'Angers)
    • Titre : Une introduction à la théorie de la frontière de Martin
    • Résumé : On introduira le bord de Martin et on parlera de ses propriétés fondamentales : représentation des fonctions harmoniques et lien avec les marches aléatoires. On étudiera aussi une construction de ce bord qui en fait un bord par horofonctions pour la bonne distance. On essayera enfin de comprendre dans le détail certains exemples. Si le temps le permet, on parlera aussi de stabilité du bord de Martin.

  2. 11/02/22
    • Orateur : Zvonkine Dimitri (CNRS - Université de Versailles)
    • Titre : Des nombres d'intersection sur l'espace de modules des courbes aux logarithmes itérés.
    • Résumé : La formule ELSV (Ekedahl, Lando, Shapiro, Vainshtein) est une égalité entre, d'une part, un nombre de Hurwitz énumérant les factorisations d'une permutation donnée en transpositions et, d'autre part, l'intégrale d'une certaine classe de cohomologie sur l'espace de modules des courbes stables. La théorie de l'intersection sur les espaces des modules est à priori bien plus compliquée que la combinatoire des nombres de Hurwitz. La formule ELSV nous invite à appliquer la deuxième à la première. Je montrerai une méthode que nous avons élaborée avec Shadrin pour le faire et le lien entre les coefficients obtenus avec les logarithmes itérés, découvert par Aschenbrenner.
  3. 11/03/22
    • Orateur : Raphaël Lachièze-Rey (Université Paris Descartes)
    • Titre : Diophantine Gaussian excursions and random walks
    • Résumé : TBA
  4. 08/04/22
    • Orateur : Joris van der Hoeven (CNRS, Ecole polytechnique)
    • Titre : Computing with D-algebraic power series
    • Résumé : TBA
  5. 22/04/22
    • Orateur : Gleb Pogudin (Ecole polytechnique)
    • Titre : A zero test for σ-algebraic power series
    • Résumé : TBA
  6. 13/05/22
    • Orateur : TBA (TBA)
    • Titre : TBA
    • Résumé : TBA
  7. 20/05/22
    • Orateur : TBA (TBA)
    • Titre : TBA
    • Résumé : TBA
  8. 03/06/22
    • Orateur : TBA (TBA)
    • Titre : TBA
    • Résumé : TBA
  9. 10/06/22 (?)
    • Orateur : TBA (TBA)
    • Titre : TBA
    • Résumé : TBA

Séances passées

  1. 03/12/21 (salle 05 de l'IHP)
    • Orateur : Jean-Marie Maillard (Sorbonne Université)
    • Titre : Séries différentiellement algébriques à coefficients entiers : le modèle d'Ising comme déconstruction des équations de Painlevé VI
    • Résumé : Si les séries à coefficients entiers D-finite  sont relativement comprises (diagonales de fonctions rationnelles, conjecture de Christol), les séries à coefficients entiers différentiellement algébriques restent essentiellement terra incognita.  Nous aborderons deux types d'exemples  importants pour la physique, de séries à coefficients entiers différentiellement algébrique: des  séries solutions d'équations différentielles non-linéaires Schwarziennes, très liées aux correspondences modulaires, et des   séries solutions d'équations d'équations différentielles non-linéaires à points critiques fixes de type Painlevé correspondant  aux fonctions de corrélations du modèle d'Ising bidimensionnel.

Programme des années précédentes 

Programme 2020-2021

Programme 2019-2020

Programme 2018-2019

Programme 2018

Category: Séminaires et groupes de travail